Comment obtenir un crédit immobilier en CDD ou intérim ?

Comment-obtenir-un-crédit-immobilier-en-CDD-ou-intérim
Publié le 21 Juil, 2021

Il est vrai que l’immobilier est une aventure dans laquelle beaucoup de nouveaux investisseurs mettent toutes leurs économies… Mais ce n’est pas en vain, car beaucoup de bénéfices en résultent (Retour sur investissement, préparer sa retraite, meilleur statut social …).

C’est pour toutes ces raisons que des milliers de personnes se lancent là-dedans, mais le principal problème est le suivant : Comment faire pour obtenir un crédit immobilier lorsque l’on est en CDD ou intérim ?

Contrairement à celles et ceux qui possèdent des CDI, il va vous falloir mieux préparer votre dossier qu’eux si vous voulez avoir la chance qu’une banque accepte votre requête.

Rassurez-vous, il est tout à fait possible d’arriver à obtenir un prêt immobilier qui vous permettra de réaliser votre projet d’investissement, même si vous partez avec un handicap.

Vous désirez connaître ces solutions ? C’est parfait, car nous les avons justement sélectionnées pour vous.

Les difficultés qui peuvent être rencontrées

La principale difficulté rencontrée pour se voir accorder les fonds d’emprunts nécessaires pour réussir votre investissement locatif va être la stratégie que vous allez employer afin d’avoir suffisamment de crédibilité auprès d’une banque.

Et c’est tout à fait normal, car les banques ont besoin d’une certaine garantie, la principale étant d’être sûr de pouvoir rembourser les frais sans aucun souci.

C’est pour ça que l’une des premières choses que le conseiller viendra contrôler sera l’état de votre situation financière, avant de s’intéresser à d’autres critères comme votre secteur d’activité, votre âge, votre stabilité financière…

Que faire pour réussir ?

Il existe une multitude d’éléments à mettre en avant ou de choses à faire pour augmenter vos chances d’obtenir un feu vert pour votre demande de financement.

Faites faire votre crédit au nom de quelqu’un d’autre

Cette solution est la plus simple de toutes, si vous avez un conjoint ou un garant qui possède une situation meilleure que la vôtre, alors il est plus simple qu’il en soit l’emprunteur, vous l’assisterez afin de maximiser ses chances de réussite.

Montrer que vous êtes quelqu’un de stable financièrement

Il s’agit de montrer à votre banquier votre sérieux dans la gestion de vos finances, si vous demandez un prêt bancaire dans la banque où vous possédez votre compte courant, elle n’aura aucune difficulté à vérifier l’exactitude de ces informations.

Si en plus de ça vous êtes capable de démontrer que vous avez un vrai plan de financement en tant que CDD ou intérimaire, c’est encore mieux !

Vous ne pouvez pas évoluer là où vous travaillez ?

Si vous vous plaisez dans la boîte où vous travaillez, qu’est-ce qui vous empêche de demander s’ils n’ont pas de CDI à vous proposer ? Ça vaut toujours le coup d’essayer.

À noter que maintenant la plupart des agences d’intérim proposent aussi des CDI I, il s’agit de toujours continuer de travailler en intérim, mais tout en ayant une garantie de salaire tous les mois qui est au minimum un SMIC, ce qui peut rassurer votre organisme de crédit.

Possédez-vous déjà des biens immobiliers (Ou autres…) ?

Si vous possédez déjà un bien immobilier qui vous assure des revenus passifs tous les mois, alors n’hésitez pas à les mentionner pendant votre entretien en indiquant la somme qu’ils génèrent.

Si vous possédez d’autres choses que vous pouvez potentiellement hypothéquer afin de rassurer votre banque, ça peut servir, mais c’est à vos risques et périls.

Votre secteur d’activité est-il prospère ?

Si votre secteur d’activité recrute énormément, qu’il y a très peu de chômage et qu’il est bien rémunéré, alors faire une étude de marché en avançant certains de ces arguments peut vous aider.

Si vous avez la possibilité d’évoluer dans votre carrière ou que votre contrat peut déboucher sur un CDI, n’hésitez pas non plus à le mentionner (Et si besoin, demandez une attestation d’embauche à votre employeur).

Quelles solutions allez-vous prendre ?

Non, ce n’est pas parce que vous avez une situation précaire que vous êtes condamné à ne jamais pouvoir avoir les fonds fournis auprès de certaines banques pour investir dans l’immobilier, car nous venons de voir que c’était possible.

Maintenant c’est à vous de voir quelle solution vous convient le mieux parmi celles proposées, vous pouvez les essayer dans l’ordre que vous préférez.

Puis vous aurez à méditer sur la question, et de choisir la stratégie que vous allez adopter pour réussir à convaincre la banque qui vous analysera afin de donner son accord ou non pour votre crédit personnel.

N’oubliez jamais que si une banque vous refuse, vous avez toujours la possibilité de refaire la demande auprès d’une autre assurance emprunteur, mais pensez à retravailler votre stratégie avant de le faire.

Nous espérons que la lecture de cet article vous aura plu, et que vous savez maintenant quoi faire précisément.

Gautier.

Gautier.

Rédacteur / Investisseur

0 commentaires
Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.