> Epargne > Livrets > Livret épargne populaire

Livret épargne populaire

En 1982, le Livret d’Epargne Populaire (LEP) a été créé pour les personnes disposant de revenus modestes. L’objectif de ce livret est de favoriser l’épargne des classes populaires à un taux plus intéressant que le Livret A avec une bonification de 0.5% par rapport au taux d'intéret du Livret A, soit 1.5% par an depuis le 1er aout 2014.

En savoir plus :

Actualités Livret épargne populaire

Livret d'épargne populaire: l'Assemblée nationale limite l'élargissement
Livret d'épargne populaire: l'Assemblée nationale limite l'élargissement

20/12 14:16 Le coup de pouce au livret d'épargne populaire (LEP) a été limité mardi soir à l'Assemblée nationale par des amendements du gouvernement, retouchés par les députés PS, au projet de budget rectificatif 2013. Telle que revue et corrigée, la mesure permettra à 3,3 millions de ménages supplémentaires de pouvoir ouvrir un livret d'épargne populaire, tandis...


En savoir plus sur le Livret d'épargne populaire (LEP)

 Conditions pour bénéficier d’un LEP

Les personnes ayant une imposition sur le revenu inférieure à 769 euros pour l’année 2012 peuvent ouvrir un Livret d’Epargne Populaire dans la majorité des établissements bancaires.
Deux livrets par foyer fiscal peuvent être ouverts, soit 1 par contribuable ou 1 pour chacun des deux conjoints s’ils sont en imposition commune. Dans le cas où des enfants sont rattachés à la déclaration commune des deux conjoints disposant déjà tous les 2 d’un LEP, aucun autre LEP ne pourra être ouvert.

Pour ouvrir un LEP, il faut donc fournir à l’établissement bancaire souhaité, un justificatif d’imposition. L’avis d’imposition fourni par l’administration fiscale au cours du troisième trimestre de l’année civile, sera nécessaire. Une pièce d’identité sera demandée pour l’ouverture du LEP. Enfin, l’ouverture d’un LEP nécessite de verser au minimum 30 € sur le compte. Par la suite, aucun versement mensuel n’est obligatoire.

Chaque année, il faudra donc transmettre cet avis d’imposition à la banque pour justifier que les revenus imposés ne dépassent pas 769 euros.
Si le document n’est pas transmis, la banque devra alors clôturer le LEP le 31 décembre de l’année.
Si l’épargnant dépasse ce seuil maximal de revenus, il n’est alors pas obligé de fournir l’avis d’imposition. Dans ce cas, l’établissement bancaire clôturera le LEP au 31 décembre. Mais en attendant, l’épargne sur le LEP bénéficiera jusqu’à cette date du taux de rémunération en vigueur.
Lorsque dans le cas où le LEP est clôturé automatique par la banque le 31 décembre, les intérêts seront dus et l’épargne sera alors transférée sur un compte courant ou sur un compte d’attente. Il faudra alors indiquer à la Banque sur quel autre livret d’épargne, placement ou sur quel compte les fonds devront être versés.

 

Dépôt maximal sur le LEP

Comme pour la majorité des livrets d’épargne, le LEP dispose d’un plafond maximal. En 2012, il s’élève à 7700 € hors capitalisation des intérêts. En d’autres termes, les intérêts générés peuvent également être productifs d'intérêt.


Exemple : J’ai placé 7700 € sur un LEP à un taux annuel de 2.75 %.

A la fin de l’année, les intérêts générés seront de 211.75 €.

L’année suivante, si aucun retrait n’est effectué, le taux de rémunération sera calculé sur la base de 7911.75 €.

En conclusion, l’année suivante (en prenant pour exemple que le taux reste à 2.75%), les intérets ne seront pas de 211.75 € mais de : 7911.75 * 2.75% = 217.57 € … et ainsi de suite pour les années suivantes.

Le plafond de 7700 € s’applique pour chaque LEP ouvert. Deux conjoints ayant une déclaration commune peuvent alors bénéficier de 2 LEP, soit un plafond total de 15 400 €.

Si ce plafond est atteint, les épargnants ne pourront alors plus effectuer de versement sur le LEP.

 

Taux d'intérêt du LEP

Le taux de rémunération du LEP peut varier. Il est fixé par le ministère de l’économie et des finances en fonction de l’évolution du taux du Livret A. Ce dernier permettra de fixer la base du taux du LEP qui sera bonifié. Là aussi, le taux de bonification du LEP par rapport au Livret peut varier.
En 2013, le LEP bénéficie d’une bonification de 0.5%. Le Livret A a un taux fixé depuis le 1er Aout 2014 de 1% et le LEP à 1.50% (1 % + 0.5%).

Comme pour le Livret A, les intérêts sont calculés par quinzaine. Les intérêts générés par le LEP ne sont soumis ni à d'impôts, ni à de cotisations sociales que ce soit CGS ou CRDS.

 

© Les Investissements - Mise à jour : Septembre 2014

Partager

LEP contre Livret A

Plus rémunérateur que le Livret A, le LEP est accessible aux foyers fiscaux qui déclarent moins de 729 € de revenus imposables par an.