> Epargne > Livrets > Livret A > Taux du livret A

(Les Investissements) – La chute de l’inflation en France en 2013 a déjà entrainé deux baisses du taux du Livret A qui devrait passer à 0.75% le 1er février. Mais le Gouverneur de la Banque de France a souhaité que la baisse se limite à 1% pour soutenir la croissance et à l’emploi selon un communiqué publié ce matin. Plus tard dans la matinée, Pierre Moscovici, a décidé d'être encore plus accomodant en laissant le taux d'intéret du Livret A à 1.25%.

Le taux du livret A restera à 1.25% le 1er février

Article actualisé à 9h22

Depuis le mois de novembre, la baisse de l’inflation a suscité des inquiétudes quant au maintien du taux du livret A à 1.25%, en vigueur depuis le 1er aout 2013. Au mois de décembre, l’inflation en France est restée basse à 0.6% sur un an glissant. Selon la formule de calcul du taux d’intérêt du livret A, le taux aurait dû passer à 0.75% au 1er février 2014.

Mais le Gouverneur de la banque de France qui doit réviser deux fois par an le taux d’intérêt du livret A, le 1er février et le 1er aout, en réalisant le calcul 15 jours avant, soit le 15 janvier et le 15 juillet de chaque année, souhaitait limiter la baisse du taux d’intérêt du livret A à 1%.

Quelques heures plus tard dans une interview sur LCI et Radio classique, le ministre de l'économie et des finances Pierre Mosovici a indiqué conserver le taux d'intéret du livret A à 1.25% au 1er février.

Le calcul des taux de rémunération des livrets d’épargne réglementés est réalisé à partir des taux sur le marché monétaire (Eonia et Euribor) et de l’inflation (autrement dit les prix à la consommation hors tabac). Les taux sur le marché monétaire sont restés en moyenne en 2013 très bas à 0.17% pour le taux au jour le jour, et à 0.27% pour le taux à trois mois.

Dans ce cas, c’est le calcul par rapport à l’inflation qui est privilégié, étant plus avantageux pour les épargnants en termes de taux d’intérêt. Le calcul est réalisé à partir de l’inflation majoré de 25 pts de base et arrondi au quart de point supérieur, soit 0.6 + 0.25 = 0.85 %. Arrondi, le taux du livret A aurait dû être à 0.75%.

Mais dans la matinée, le gouverneur de la Banque de France a justifié ce geste, tout comme Pierre Moscovici lors de sa dernière intervention il y a quelques semaines, par la volonté « de préserver globalement le pouvoir d’achat des épargnants, compte tenu des hausses de TVA de début d’année ».

Pierre Moscovici décide donc exceptionnellement de déroger à la règle de la formule de calcul tout comme Christian Noyer, gouverneur de la banque de la France qui avait justifié ce matin son geste en donnant la « priorité au soutien de la croissance et de l’emploi grâce à la diminution du cout de financement de l’économie. »

 

Voici les nouveaux taux d’intérêt des livrets d’épargne qui entreront en vigueur le 1er février 2014 :

Livrets d’épargne

Taux d’intérêt à partir du 1er février 2014

Livret A et LDD

1.25%

Compte d’épargne logement (CEL) hors prime d’état

0.75%

Compte sur livret d’épargne entreprise

0.75%

Compte sur livret d’épargne populaire (LEP)

1.75%

Compte du livret du Crédit Mutuel (après prélèvement fiscaux et sociaux)

1.25%

Vous avez aimé cet article